5

Drapeau j’aurai ta peau

Et voilà qu’ils s’amusent à nouveau avec les drapeaux. Regardez à Bastille, il y avait des drapeaux pas français ! Et ouais, il n’y avait pas que des drapeaux français. Est-ce un crime ? Je  ne le crois pas.

J’ai vu des drapeaux ivoiriens, syriens, tunisiens ou marocains. Et aussi des drapeaux français. A Vincennes, j’étais à côté d’un type qui avait un drapeau catalan. Comment se fait-il que des drapeaux étrangers (mettons de côté les catalans) soient présent à une soirée présidentielle, rassemblement de tous les partisans du candidat élu ? D’abord parce que la France n’est pas le Liechtenstein. La France a une histoire dans le monde et un poids historique. Il fait partie des membres permanents de l’ONU. Un changement de président est un changement de diplomatie. Une voix qui compte dans la vie publique.

A Bastille, j’étais à côté d’une femme qui portait un drapeau ivoirien. Son discours étais simple. Elle appelait François Hollande à soutenir les socialistes ivoiriens soit Laurent Gbagbo. Nonobstant toute considération politique quant à Alassane Ouattara, le président ivoirien qui a battu Gbagbo et qui est un proche de Nicolas Sarkozy, en quoi cette femme n’avait-elle pas droit de soutenir son candidat ? Rien. Aurait-il fallu exfiltré cette femme qui ne collait pas avec l’image d’Epinal que la droite aurait aimé voir ? Bien sûr que non. Il n’y a aucune raison de l’interdire de manifester. D’autant plus que le Parti Socialiste a été clair sur ses relations avec Laurent Gbagbo en demandant son exclusion de l’Internationale Socialiste.

Il y avait d’autres drapeaux à la Bastille : des drapeaux syriens, tunisiens, péruviens, marocains, algériens, européens… Si les communautés importantes de Français originaires de pays du Maghreb peuvent facilement expliquer les drapeaux marocains, algériens et tunisiens ce qui relancerait la polémique sur le fait qu’ils ne soient pas intégrés, j’aimerais bien que m’explique les rigolos sur la présence de drapeaux syriens et péruviens. Sérieusement, vous croyez qu’il y a tant d’immigrés syriens et péruviens en France ? Vous pensez vraiment que ces personnes là défilent drapeau au poing pour défier le pouvoir en place ? Non. Bien sûr que non. Ils sont venus à la Bastille pour célébrer la victoire des idées auxquelles ils croient. Ils sont venus pour participer à un mouvement populaire gigantesque. Qu’ils soient Français ou étrangers, ils sont venus communier et agiter leur fanion pour faire exploser leur joie.

Et puis la célébration de la Bastille est-elle si différente de ce que l’on a pu voir lors de l’élection de Jacques Chirac en 2002 à République et de Nicolas Sarkozy en 2007 ? Et bien non. En 2002 et en 2007, il y avait des drapeaux étrangers. La preuve en image :

Le drapeau belge lors de la célébration de la victoire de Nicolas Sarkozy en 2007 :

Le drapeau marocain lors de la célébration de Jacques Chirac en 2002 :

Nous attendons avec impatience la réaction de Jean-François Copé sur ces drapeaux pas très blanc bleu qui ont soutenu ses candidats.

0

Ce n’est pas un rêve, François Hollande est bien Président de la République

Un goût âcre et persistant en bouche au réveil. Après avoir fêté pendant deux jours ce 6 mai 2012 historique, je me suis réveillé en sursaut à 5 heures du matin. Et si c’était un rêve ? Et si en fait, François Hollande avait perdu ? Et si Nicolas Sarkozy était réélu pour 5 ans de plus ? J’ai pensé à Sarkofrance. 5 ans que tous les jours de toutes les semaines il est devant son écran d’ordinateur et fait les chroniques de cette France sous Sarkozy. Pendant 5 ans il vécut en ascète se nourrissant de sa chronique du sarkozysme, pourrait-il tenir le choc ? Je ne le crois pas. Et je pense aux autres à ces anonymes de l’écran ou pas. A ceux qui sont morts avant de connaître ça à nouveau. A ceux trop jeunes qui – je l’espère – n’espérerons pas revivre cette Bastille en ébullition en 2027, 25 ans après la dernière victoire de la gauche.

Aujourd’hui 8 mai, c’est la fête de la Victoire. Pas de la victoire de la gauche mais celle de 1945. La République sur la Barbarie. Ce sera aussi le début de la passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande qui sera officiel le 15 mai. Ils seront tous les deux aux commémorations. François Hollande va devoir rentrer dans le costume de président. Il a déjà commencé. Exit le yacht de Bolloré en mouillage à Malte, le Président de la République ira en Corrèze se reposer. Il devra nommer un gouvernement paritaire avec autant d’hommes que de femmes mêlant la nouvelle gauche entre personnalités politiques ayant déjà l’expérience ministérielle ceux qui n’en ont pas encore et personnalités non politiques. Le Président pourrait faire appel à un Lilian Thuram (champion du monde de football), un Axel Kahn (prix nobel de médecine) ou une Anne Lauvergeon (première femme patronne d’une entreprise du CAC40) et d’autres.

Nous ne sommes pas dans un rêve, nous sommes bien dans la réalité. Cette réalité nous oblige à regarder de front notre futur et ne pas nous voiler la face. Nous allons au-devant de grands défis : permettre la croissance, gérer la crise, restaurer l’Europe, garder la confiance des investisseurs étrangers, faire peur aux prédateurs, redonner confiance au peuple de France en son gouvernement et surtout en eux, faire accepter qu’il n’y aura pas de révolution et que si le changement est en marche, il ne sera pas perceptible tout de suite, redonner goût au valeurs de la France pour faire diminuer le vote d’extrême-droite. Et tant d’autres défis…

Nous portons à gauche beaucoup d’espoir et nous ne devons pas décevoir. La France a un chemin parsemé d’embûches et le nouveau président a au moins 60 rendez-vous devant les Français. J’espère qu’il les tiendra. Nous sommes nombreux à vouloir l’aider. Nous serons nombreux à être présents pour soutenir son action comme pour lui dire qu’il dévie de sa feuille de route ou que son action n’est pas comprise par les Français. Nous sommes nombreux à savoir que si nous nous plantons, nous aurons en 2017 un second tour entre Jean-François Copé et Marine Le Pen. A nous de tout faire pour éviter cette fin et donner de la force au changement !

1

Enquête au tréfonds de la pensée de droite

Ne vous inquiétez pas. Je n’ai pas enquêté. Je laisse ça aux journalistes. Moi je suis aller curer. Je suis un curateur. Bref, le 22 avril 2012, Neuilly sur Seine la ville du clan Sarkozy -père, fils, ex-femmes- a donné une large victoire au candidat Sarkozy.

Liste des candidats Voix % Exprimés
Mme Eva JOLY 409 1,33
Mme Marine LE PEN 1 539 5,00
M. Nicolas SARKOZY 22 360 72,64
M. Jean-Luc MÉLENCHON 649 2,11
M. Philippe POUTOU 67 0,22
Mme Nathalie ARTHAUD 22 0,07
M. Jacques CHEMINADE 57 0,19
M. François BAYROU 2 292 7,45
M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 255 0,83
M. François HOLLANDE 3 132 10,17

Sarkozy fait donc un score stalinien à 72,64%. Pourtant, lorsqu’on écoute les Neuilléens pendant la campagne, on n’entend pas qu’un discours de droite républicaine. On entend aussi un discours en contradiction total avec la Droite Républicaine. Ainsi, après 5 ans de gouvernement, les reproches des Neuilléens envers la politique de Nicolas Sarkozy sont pèle-mêle :

– avoir fait une politique de gauche

– faire des cartes vitales nominatives pour ne pas payer pour toute une famille d’arabes

– les administrations sont surchargées donc il faut virer des fonctionnaires (vous noterez la logique de l’administration qui croule sous le travail donc il leur faut moins d’employés)
-l’immigration, on n’en peut plus

Mais pas que. Les votants de Nicolas Sarkozy ont d’autres chevaux de bataille. La peur. Voilà l’image caricatural de l’autre camp politique :
– c’est une catastrophe
– le désordre commence
– Je crains le chaos
– une candidature aberrante
– ce ne sera pas pour le bien d’autrui
– ce sont toujours les mêmes qui paient
– avec Hollande on fait de la France un pays bas (apprécions la recherche du jeu de mot)
– Hollande est très narcissique et se prend pour Napoléon
– il va nous taxer
– la France va perdre sa place dans le monde
– le Parti Socialiste va se rapprocher du Front National (sic)
– j’ai peur du vote des étrangers
– c’est Kadhafi à la présidentielle
– il n’y a que les jeunes qui votent à gauche et je ne comprends pas leur point de vue

En cadeau, je vous offre les vidéos de StreetPress sur les habitants de Neuilly-sur-Seine :

Bouclier fiscal vu d’Auteuil Neuilly et Passy

Supprimer l’ISF ou maintenir le bouclier fiscal

Bonus article

Mickael Vendetta donne une leçon à la gauche. A lire jusqu’au bout.

Voilà le tréfonds de la droite. La droite de Nicolas Sarkozy. Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

3

Réponse à l’offre d’emploi de Président de la République CDD de 5 ans :après la vague, le ressac

Monsieur le candidat sortant, Nicolas Sarkozy,

Il y a quelques mois, nous accusions réception de votre candidature pour l’offre d’emploi de Président de la République, CDD de 5 ans. Par la présente lettre, nous vous donnons la possibilité de faire un second entretien auprès du peuple français. Néanmoins, nous tenons à mettre sous surveillance votre candidature.

Voici depuis hier le résultat de la vague que vous sentiez venir, vous finissez 2e derrière François Hollande. Votre campagne menée contre la viande halal, l’Europe et les pauvres a eu une résonance certaine auprès des Français. Ils ont mis Marine Le Pen à 18% et quelques. Vous êtes à peine à 27% tandis que François Hollande caracole à 28,5%. La vague n’était pas pour vous. Mais à gauche et à votre droite.

Vous vous gargarisiez il y a cinq de cela d’avoir siphonné le vote Front National. Force est de constater que votre siphon est bouché. Vous avez perdu votre socle d’électeurs malgré votre dynamisme diront vos admirateurs, à cause de votre agitation sans véritable action diront vos détracteurs. Vous avez échoué. Le 6 mai, le peuple de France confirmera la tendance forte qui a porté les voix de gauche à 44% au premier tour soit 7 points de plus qu’en 2007. Tout autre résultat serait un retournement de situation étonnant.

Voici les suites de votre possible défection le 6 mai prochain.

Après le 6 mai, vous verrez qu’après la vague, il y a le ressac. Le ressac, monsieur le candidat sortant est le retour violent de la vague contre un obstacle. L’obstacle c’est le peuple de France mené par de téméraires juges qui vous attendront le jour de la passation de pouvoir. Ils vous demanderont de nous expliquer les possibles malversations que vous avez mises en oeuvre pour le compte d’Edouard Balladur en 1995 et votre campagne de 2007. Ils vous questionneront sur votre rôle dans le Karachigate et l’argent des milliardaires Bettencourt. Ils vous demanderont quel fut votre rôle en tant que trésorier de la campagne d’Edouard Balladur tout en étant son ministre du Budget. Ils vous demanderont si vous ou l’un de vos amis avez reçu des enveloppes de la part des Bettencourt et ce qu’elles contenaient. Ce ressac, monsieur le candidat sortant, vous fera découvrir la Justice que vous avez créée où les mis en examen vont en prison avant d’avoir été jugé. Vous aurez l’honneur de découvrir le délabrement des prisons, la promiscuité où vous pourrez vous entretenir avec ces Français obligés de conduire sans permis et ces SDF obligés de voler pour trouver un toit… même en prison. Vous découvrirez la France que vous avez façonnez depuis 10 ans que vous êtes au pouvoir. Vous ne pourrez pas vous retrancher derrière l’anosognosie comme le précédent président.

Oserais-je le dire ? Le ressac ce n’est pas encore maintenant. Mais c’est pour très bientôt.

Veuillez accepter l’expression de nos salutations les meilleures.

Le peuple français par la voix d’Abadinte.

3

Dernières recommandations avant le vote du 1er tour !

Dimanche, c’est fini pour le 1er tour. Les dés seront jetés. 8 candidats partiront en vacances… sur mars pour certains. D’autres rejoindront un des deux finalistes. Mais ça c’est toi lecteur qui le décide. Et pour bien décider voici mes dernières recommandations.

– Vérifie que tu as bien reçu les professions de foi, ça veut dire que t’es bien inscrit sur les listes électorales (l’inverse n’est pas vrai),

– Si tu as choisis ton candidat, munis-toi d’une carte d’identité (passeport ou carte d’identité),

– Si tu n’as pas choisi, je te propose quelques sites pour peaufiner ton choix :

– Si tu vas déjeuner avec ta famille et que t’as peur que ça finisse en pugilat, je te conseille de préparer tes arguments et c’est sur le blog de l’Express que je co-édite que j’en parle

– Si tu veux savoir les résultats avant l’heure, il faudra passer ton chemin car ce n’est pas ici que tu les auras mais en Belgique ou en Suisse. Mais franchement, à part te pavaner devant tes potes, ça sert à quoi ?

Et surtout bon vote !

7

Nicolas Sarkozy voit des jeunes alors il planque sa montre

Alors que Nicolas Sarkozy faisait un meeting en plein air place de la Concorde, il s’est passé un évènement qui ne doit pas passer inaperçu. Nicolas Sarkozy fend la foule nombreuse venue écouter l’un des derniers meetings de campagne du candidat-président et serre les paluches alentours jusqu’à ce qu’un évènement nous interroge sur la relation du candidat-président avec les Français. Sur la vidéo ci-dessous, Nicolas Sarkozy planque sa montre lorsqu’il s’apprête à serrer la main d’un jeune noir. Paris Match a pour slogan le poids des mots, le choc des photos. Ici, c’est le poids des idées, le choc de la vidéo.

4

Les palmes des clips de campagne de l’élection présidentielle 2012

Depuis hier, les clips de campagne tournent en boucle. Vous les avez certainement déjà vu. Ou pas. Le clip officiel de campagne a pour but de convaincre le Français à voter pour tel ou tel candidat. Il comporte donc l’essence même du candidat, le message qu’il souhaite porter à tous. Mais je me suis intéressé à la forme et ai décidé de donner les palmes des clips de campagne de l’élection présidentielle 2012.

La palme du clip envolée lyrique

François Hollande a choisi des morceaux de discours où il parle de sa France. La punchline prend. On se croirait dans les travées du meeting.

Finaliste : Personne. Aucun autre candidat n’a de clip reprenant un discours avec une telle verve.

 

La palme du clip populiste

Marine Le Pen nous sort un clip qui balance tout un tas de poncifs populistes à base de yakafokon. Bref, du haut niveau politique.

Finaliste : Nicolas Sarkozy qui nous rebalance la même sauce qu’en 2007.

 

La palme du clip avec effets spéciaux

Eva Joly nous la joue en triplé dans son clip. Ca peut faire flipper.

Finaliste : Nicolas Sarkozy avec sa galerie de Français.

 

La palme du clip je vous l’avais dit !

Jacques Cheminade nous vend son histoire qu’il avait prévu qu’une crise arriverait. Manque de bol, le capitalisme est une succession de périodes de croissance et de périodes de crise alors ses prédictions…

Finaliste : Nathalie Arthaud qui nous sort un Arlette l’avait dit.

 

La palme du clip dans l’arrière salle

Nathalie Arthaud a décidé de ne pas faire comme les autres. Elle s’est amusée à faire son clip officiel de campagne dans la salle de reprographie de son siège de campagne (c’est ce que j’imagine). Ca fait cheap mais ça reste très Lutte Ouvrière.

Finaliste : Personne n’a osé filmer dans l’arrière salle de Lutte Ouvrière à part Arthaud.

 

La palme du clip flouté

François Bayrou a décidé de flouter les images d’enfants. C’est tout à son honneur.

Finaliste : Philippe Poutou a flouté le logo de La Poste (parce que La Poste est un service public et ne peut être utilisé dans un clip officiel de campagne).

 

La palme du clip rouge

Jean-Luc Mélenchon nous sort un clip bien rouge pour ne pas oublier qu’il est à gauche. On s’en serait douté…

Finaliste : Personne. Ni Arthaud, ni Poutou n’ont osé le rouge.

 

La palme du clip spécial Bernard de La Villardière

Philippe Poutou nous la joue Bernardo mais il ne parle ni de sexe ni de drogue. Heureusement.

Finaliste : Personne, il n’y a que Poutou pour imiter Bernardo.

 

La palme du clip vole dans les nuages

Le vainqueur est Nicolas Dupont-Aignan sur un fond nuageux. On se demande s’il n’a pas pris du Red Bull (qui donne des ailes).

Finaliste : Nicolas Sarkozy avec l’utilisation comme fond de son affiche bien connue.

 

La palme du clip où tu te demandes s’il n’est pas illégal mais en fait non

Nicolas Sarkozy nous sort un clip officiel avec plein de drapeaux tricolores. Or, il est expressément dit que la diffusion d’images à caractère régalien, qui officialiserait déjà un candidat en tant que président est interdite : « Les drapeaux et bâtiments officiels français et européens sont donc bannis, tout comme La Marseillaise ». Est-ce que le clip officiel de campagne rentre dans cet interdit ? On pourrait le penser et d’ailleurs l’auteur l’a cru pendant plusieurs heures avant de trouver l’information dans l’article cité ci-dessus : « Une exception a toutefois été faite cette année par le CSA concernant les drapeaux français, la plupart des candidats souhaitant mettre dans leur clip des images de leurs meetings où leurs partisans arborent souvent des bannières tricolores. Après trois jours de réflexion, le CSA a donc décidé d’interdire seulement l’image du drapeau officiel, posé en arrière-plan du candidat. »
Finaliste : Nicolas Dupont-Aignan aussi se la joue drapeaux tricolores en meeting.

 

4

A toi qui te demande ce que François Hollande ferait s’il était élu Président #FH2012

François Hollande meeting du Bourget

Il ne reste plus qu’un peu plus d’un mois avant le second tour de l’élection présidentielle. Alors que Nicolas Sarkozy n’a pas de programme et lance un appel désespéré pour en trouver un, François Hollande dévoile les mesures qu’il mettra en oeuvre de juin 2012 à juin 2013. Pour ne pas alourdir cet article, je ne vous exposerai ici que les mesures jusqu’en août 2012. Alors place au programme du Président Hollande !

6 mai 2012, 20H : François Hollande élu président de la République !

Il est l’heure pour François Hollande d’agir et de marquer de ses premières mesures son Quinquennat. On se souvient que Nicolas Sarkozy était parti illico presto fêter son avènement avec le CAC40, des journalistes chiens de garde et quelques figures de la jet set. Puis il était parti se reposer sur la barquette de son ami milliardaire. Les yeux sont braqués sur François Hollande, principal espoir pour changer de présidence. Alors quel serait le premier acte présidentiel de François Hollande ?

Le changement maintenant passe par présider autrement

François Hollande souhaite mettre en place une autre  façon de présider et de gouverner. Il réduira  la rémunération du chef de l’Etat et des membres du Gouvernement de 30%  par un décret signé lors du premier Conseil des Ministres. C’est une façon de mettre un terme à la situation inique que nous vivons où Nicolas Sarkozy s’était augmenté de… 172%. Afin de continuer dans la gestion rigoureuse de l’Etat, les Français sauront ce que possèdent les membres du Gouvernement ainsi que les membres des cabinets en publiant leur  déclaration d’intérêt.

Des mesures concrètes pour le pouvoir d’achat des Français

La première mesure en direction des Français seront pour les parents avec enfants qui verront une augmentation de l’allocation de rentrée scolaire de 25%. Le pouvoir d’achat des Français sera l’un des combats du président Hollande. De même, le gouvernement bloquera pendant 3 mois le prix des carburants. Dans certaines stations, le carburant atteint 2€/L d’essence. Le gouvernement lancera une caution solidaire  pour permettre aux jeunes d’accéder à la location et garantira l’épargne défiscalisée (livret A et livret d’épargne industrie, successeur du Livret de développement durable) d’une rémunération supérieure à l’inflation et doublement du plafond de ces livrets, pour mieux financer le logement social, le développement des PME et l’innovation.

La nouvelle voix de la France

Je soulevais le problème sur le blog co-écrit à 24 mains de l’Express que Nicolas Sarkozy n’avait jamais su se présidentialiser car il n’avait jamais fait entendre la voix de la France dans le monde au contraire de ses illustres prédécesseurs : de Gaulle, Mitterrand et Chirac. François Hollande ne fera pas la même erreur et fera entendre la nouvelle voix de la France dans le monde.

Avant la fin du mois de mai, le gouvernement transmettra aux partenaires européens un Pacte de responsabilité, de croissance et de gouvernance afin de modifier et compléter le Traité de stabilité et de réorienter la construction européenne vers la croissance en vue du Conseil européen des 28 et 29 juin. De même, le gouvernement actera auprès de l’Otan le retrait des troupes françaises d’Afghanistan d’ici fin 2012.François Hollande portera la voix de la France au G8 à Camp David puis au sommet de l’OTAN à Chicago. Enfin, François Hollande abrogera la circulaire Guéant contre les étudiants étrangers.

La fin des injustices

Dans le même article cité plus haut, où j’expliquais pour Nicolas Sarkozy n’avait jamais fait président, j’expliquais que pour faire Président, il fallait, en plus de faire entendre la voix de la France dans le monde, savoir s’établir au-dessus de la mêlée et être le garant de l’unité française. C’est pourquoi François Hollande enfilera bien plus facilement le costume de président que son prédécesseur lorsqu’il annonce qu’il agira dès les premières semaines contre les injustices en

  • garantissant le droit de partir en retraite à 60 ans pour les personnes qui ont commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités.
  • imposant un éventail maximal de 1 à 20 pour les rémunérations dans les entreprises publiques.
  • mettant en place une circulaire sur la lutte contre les « délits de faciès » lors des contrôles d’identité.

Puis, l’Assemblée Nationale passe à gauche !

Après la victoire de François Hollande et celle de l’union de la gauche (ou quelque soit son nom), le Président de la République convoquera pendant le mois de juillet une session extraordinaire du Parlement.

Une nouvelle fiscalité

François Hollande mettra en oeuvre une réforme fiscale importante :

L’une des première décisions de François Hollande sera d’assainir le métier de la banque. Il séparera les activités des banques entre les activités de dépôt et les activités spéculatives. Et il luttera contre les produits toxiques et les paradis fiscaux.

Durant la période, le gouvernement lancera les principaux chantiers du quinquennat

L’emploi

  • la politique de l’emploi et de la formation dont les priorités seront l’emploi des jeunes et des seniors,  l’encadrement des licenciements boursiers, la sécurisation des parcours, la lutte contre la précarité, l’égalité salariale et professionnelle,
  • qualité de vie au travail, pouvoir d’achat et politique salariale,
  • sécurisation des retraites.

La transition énergétique

  • préservation des ressources naturelles et de la biodiversité,
  • sécurisation de nos filières énergétiques et développement des filières industrielles des énergies nouvelles,
  • plan massif de rénovation thermique des logements.

L’Education Nationale et la Culture

  • Question des Rased ,
  • Recrutement de 60 000 postes d’assistants d’éducation, de personnels d’encadrement …,
  • Mesures d’urgence pour compléter la formation pratique des professeurs néo-titulaires
  • Mise en place de la Commission de préparation de l’Acte II de l’exception culturelle

Bien d’autres réformes suivront dans l’année du changement après la victoire de François Hollande. Au menu : décentralisation, banque d’investissement, licenciements boursiers, emplois d’avenir, augmentation des forces de sécurité, encadrement des loyers, droit au mariage et à l’adoption pour tous les couples, droit de finir sa vie dans la dignité… TO BE CONTINUED comme disent les Américains dans leurs téléfilms.

9

Mohamed Merah retranché à Toulouse et beaucoup d’interrogations

RaidTriple

Le 12 mars 2012, il y a 10 jours, on nous annonçait qu’un motard était abattu d’une balle dans la tempe à Toulouse.On apprendra plus tard que le motard était un militaire qu’il s’appelait Imad Ibn-Ziaten. Trois jours plus tard,deux militaires en tenue étaient  abattus à Montauban et un autre était entre la vie et la mort. Très vite la piste d’un tueur unique et isolé était avancé par la police. Pour l’instant, chacun allait de sa supputation peine de coeur, rivalité militaire… Le 19 mars soit une semaine après le premier meurtre, le tueur s’en prenait à une école assassinant trois enfants et un adulte à Toulouse. Le lendemain soir, les policiers savaient qui était derrière les meurtres et décidaient de capturer dans la nuit le meurtrier présumé. A l’heure où j’écris ces lignes, 24H après le début de l’assaut, le suspect n’était toujours pas interpellé, enfermé dans son appartement avec armes et vivres. Il peut tenir encore longtemps. Comment en est-on arriver à ce fiasco ? Dans la journée d’hier, des bribes d’informations sont sorties. Et ça a de quoi foutre les jetons.

Le parcours de Mohamed Merah, des informations contradictoires

On apprend d’abord un peu plus sur le bonhomme qualifié par Claude Guéant de salafiste d’origine algérienne. On retrouve ici les pratiques détestables de ce gouvernement. En quoi le fait qu’il soit d’origine algérienne influe en quoi ce soit sur cette affaire ? Mohamed Merah est français. Ca doit trop lui faire mal. Bref… Passons sur ce nouveau fait de campagne. Donc c’est un musulman salafiste qui sort en boite de nuit et qui se fait une crête teintée comme nous l’apprend Le Figaro. Dans plusieurs journaux, on apprend que le jeune homme est un délinquant  multirécidiviste (18 condamnations) qui se serait radicalisé en 2008 pour Métro avant pour RMC puisqu’il aurait été arrêté pour avoir posé des bombes en Afghanistan. D’un autre côté, Boursier.com dément l’information expliquant que Mohamed Merah était incarcéré de 2007 à 2009. Dans le Télégramme, on apprend que c’est un homme violent qui frappe des adolescents et essaie de les embrigader dans son fanatisme. La mère des enfants violentés a porté plainte… qui semble être resté lettre morte.  Résumons. Nous avons donc affaire à un salafiste à crête rouge qui sort en boîte de nuit et qui entre 2007 et 2008 aurait posé des bombes en Afghanistan et se serait fait arrêter par la police afghane. C’est clair non ?

Une enquête policière, pas au niveau ?

On nous dit aussi que l’homme est fiché par la DCRI depuis son retour d’Afghanistan et qu’il est donc sous surveillance par la police. C’est donc une menace pour la sécurité de l’Etat. La DCRI ou Direction Centrale du Renseignement Intérieur rassemble depuis juillet 2008 la Direction de la surveillance du territoire (DST) et la Direction centrale des Renseignements généraux (RG). Ce sont eux qui sont censés protéger les Français contre toute menace intérieure. D’ailleurs, la DCRI a entendu Merah en novembre 2011 d’après TF1 où il les a embobiné (?) en leur disant qu’il était allé faire du tourisme en Afghanistan.

Embobiné c’est bien le mot. Dans une enquête à charge, Jean-Marc Manach pointe sur Owni la lenteur de l’action des policiers pointant du doigt la lenteur des policiers pour suivre la piste électronique.  Je vous mets l’introduction de l’enquête très intéressante :

L’identification du terroriste au scooter a été très rapide, selon certains. La chronologie que nous avons reconstituée montre qu’elle aurait pu intervenir plus rapidement. En cause, le délai très long avec lequel les adresses IP en relation avec le premier assassinat ont été demandées et obtenues. Des sources policières confirment l’existence, dans cette affaire, d’un délai inhabituel pour une opération de cette nature.

Enquête en bas débit

Presque une semaine pour récupérer les noms des personnes qui ont été en contact avec le premier soldat tué sur le site de vente de particulier à particulier alors qu’on savait qu’il y avait un lien. 6 jours, c’est donc la veille de la tuerie dans l’école juive que les policiers ont récupéré l’information. Délai trop court dès lors pour faire le lien… et éviter la tuerie. De quoi se poser des questions.

Enfin, arrive le mardi soir où les policiers décident de la stratégie pour attraper le suspect. Et là un ancien du RAID dénonce. Il dénonce que la meilleure solution pour attraper le suspect n’était pas de toquer à sa porte à trois heures du matin mais de créer une souricière. L’ancien du RAID ne comprend donc pas qu’on ne l’attende pas à la sortie de son immeuble pour l’interpeller. Il dénonce de surcroît la pression politique pour se précipiter et l’attraper durant la nuit.

Que conclure ?

On a un type retranché chez lui qui a tué huit personnes. On le dit salafiste mais son train de vie ne correspond pas. Il est surveillé par la DCRI mais celle-ci met neuf jours pour s’en souvenir et faire le lien avec la première affaire. Bref, on a bien l’impression que les Français se font entuber par les informations données par les journaux dont les sources semblent se contredire. Et la police, dans tout ça, n’a pas semblé montrer un véritable empressement pour trouver le tueur de militaires. Est-ce à dire que les petites manip’ de Sarkozy entre militaires et policiers a laissé trop des traces ? Est-ce que ces meurtres auraient pu être éviter si Mohamed Merah avait eu une présence policière là où il vivait ? Est-ce que si la police avait été plus prompte à récupérer les données du site Internet, elle aurait pu éviter les meurtres  de l’école ? Est-ce que si la DCRI n’avait pas fusionné en 2008, l’information aurait mieux circulé ? Est-ce que si les politiques et en premier lieu ceux qui sont en charge n’avaient pas poussé pour une intervention en pleine nuit, il ne serait pas déjà en prison et interrogé ?

Beaucoup de questions sans réponses. Beaucoup de « faits » qui se contredisent et qu’il faut dans l’absolu prendre avec des pincettes. Et à l’heure où j’écris le jeune homme est toujours retranché. Lorsque cet article sera publié, il sera peut-être capturé… ou mort.

2

Le meeting de Sarkozy à Villepinte le retour du village d’Asterix le gaullois

Asterix la bagarre

Dimanche à Villepinte, Nicolas Sarkozy a pondu un discours fort, précis et qui ne demande aucun questionnement sur son orientation politique du moment. Oui, je précise du moment parce que Nicolas Sarkozy a l’habitude de changer. Souvenez-vous que Sarkozy nous jouait la partition de Sarko l’Américain : libéral (Margareth Thatcher est son modèle), atlantiste (lui qui voulait rebâtir la relation franco-américaine avec W. Bush) et communautariste (il faut un préfet musulman). A Villepinte, Sarkozy a tenté de se peindre en Asterix des temps modernes qui protège le village contre l’invasion et assomme ceux qui collaborent.

Sarkozy après avoir été libéral et avocat expert en optimisation fiscale (dont le métier consiste à faire payer le moins d’impôt possible en France) devient méta-communiste en souhaitant faire payer l’impôt aux Français qui ne vivent pas en France. Pour rappel, un Français vivant à l’étranger a le choix de payer ses impôts dans son pays de vie ou dans son pays de nation. C’est ainsi que Dominique Strauss-Kahn, président du FMI, payait ses impôts… en France. C’est une proposition relayée depuis quelques temps déjà par… Jean-Luc Mélenchon. Donc si cette proposition te sied, vote donc pour l’original plutôt que la copie !

Pour Sarkozy l’accord de Schengen ressemble peu ou prou à ces Romains qui assiègent le village d’Asterix. Pas de potion magique ici, il faut donc renégocier Schengen.  Manque de pot pour Sarkozy, aujourd’hui les Romains n’assiègent vraiment pas le pays, ce sont nos alliés. Et cet accord doit se négocier à 27. Et puis franchement, en quoi le fait que je puisse ou toi lecteur aller facilement en Allemagne ou en Pologne sans passer par la douane va résoudre le problème majeur des Français : un chômage à 10% ?

Sarkozy a aussi proposé un « Buy European Act », idée développée -entre autres- par Elisabeth Guigou… en 1993. Sarkozy propose donc de fermer les frontières aux Européens et de l’ouvrir aux marchandises. Voilà la position du nouveau Sarkozy. Cette position ressemble drôlement aux temps des serfs où si les marchandises pouvaient voyager tant bien que mal entre pays, les hommes étaient attachés à la terre… ou au village d’Asterix.

Mais Nicolas Sarkozy n’est pas Asterix. Il n’en a ni la carrure, ni la force. Asterix était là, Obélix aussi. Si, si ! Christian Clavier et Gérard Depardieu, les acteurs d’Asterix et Obélix étaient bien présents à Villepinte. Si Nicolas Sarkozy devait être un des membres du village d’Asterix, ce serait très certainement le barde Assurancetourix. Oui Sarkozy c’est celui qui nous casse tellement les oreilles que ça finit en bagarre générale. Pour s’en rendre compte, il suffit de lire les réactions outrée du Wall Street Journal qui considère Sarkozy comme l’équivalent de Marine Le Pen et le surnomme Nicolas Le Pen. Mais l’on peut aussi écouter ce que nos amis Européens pensent de Nicolas Sarkozy. Autant dire que Guy Verhofstadt, le chef de groupe libéral au Parlement européen et ancien premier ministre belge, n’est pas le plus gauchiste des Européens. Pourtant il s’interroge si Sarkozy n’est pas l’extrême-droite française. Vidéo :

Bonus.

Bonus 2 : Assurancetourix en anglais se dit Cacofonix. Tout est dit. Non ?