16

Comment boycotter Israël efficacement #BoycottIsrael

Entreprises ayant achetées des entreprises israéliennes

Il y a une grande campagne pour boycotter les produits israéliens assez éclectique. On trouve des organisations organisées comme BDS (Boycott Désinvestissement Sanction) à des sites confessionnels comme GlobIslam et Al Kanz.

Ces sites proposent des entreprises à boycotter éclectiques. Chez BDS, sont visés des produits comme des fruits et légumes, des lingettes, des produits de beauté, des articles ménagers et de jardinage, des médicaments… Chez Al Kanz, le boycott touche des produits de beauté, des yaourts, des confiserie, une chaîne de fast food, un grand distributeur, une entreprise pharmaceutique. Et souvent, les raisons du boycott sont spécieux. Ainsi, le confiseur a installé un centre de recherche et développement à l’intérieur des frontières d’Israël de 1967 ce qui, aux yeux des boycotteurs, est une grave atteinte à la Palestine. Hahaha soit. Bref. Passons.

Le site GlobalIslam explique quand appliquer le boycott des produits israéliens :

  • boycott des produits dont l’usine est dans les territoires occupés (mais territoire occupés de 1967 ? 1948 ? 1947 ?), il faut se mettre d’accord.
  • boycott des entreprises qui permettent le développement des colonies par un apport financier (donc toute entreprise s’installant en Israël sont visées par le boycott puisqu’ils peuvent faire travailler des personnes vivant dans les colonies.
  • boycott des artistes, sportifs, universitaires israéliens

Donc, il faut boycotter tous les produits israéliens ou toutes les entreprises s’étant installé en Israël.

Pourquoi pas.

Je vais donc vous proposer des entreprises à boycotter. Parce que clairement vous vous trompez de cible. Ce ne sont pas les confiseries qui font la richesse d’Israël.

ecnomy-indicators-israel

Source : Ministère des Affaires Étrangères israélien

C’est donc l’industrie qu’il faut viser. 21% du PIB israélien, 74% des exports. Et l’industrie la plus importante c’est l’industrie High-Tech qui est exportée à 80%. Israël s’est spécialisé dans les NTIC. Par exemple, quand votre répondeur vous rappelle sur votre téléphone portable, c’est Israël, les disques durs externes, c’est Israël, la protection de votre navigation Internet (firewall), c’est Israël. Les clés USB c’est Israël. EMC², Apple, Huawei, Intel, Fosun, Google, ebay, liverperson, Cisco, Facebook, Broadcom, Samsung, IBM, Microsoft, Singtel, Salesforce, Covidien utilisent des produits israéliens, sont installées en Israël et font vivre des Israéliens qui vivent très certainement dans les colonies ou qui font vivre des personnes qui vivent dans les colonies.

Entreprises ayant achetées des entreprises israéliennes

Entreprises ayant achetées des entreprises israéliennes

Donc pour vraiment boycotter Israël, il faut : arrêter d’utiliser votre téléphone portable (Samsung, Apple, Microsoft/Nokia), arrêter d’utiliser votre ordinateur (Apple, Microsoft, Intel), arrêter d’utiliser Internet (Facebook, Google, ebay), arrêter d’utiliser tous vos produits électroniques (voitures, moto, métro, train, télévision, radio…) car ils utilisent très certainement les semiconducteurs de Broadcom ou Huawei.

Un vrai boycotteur doit s’attaquer là où l’argent vient. Et l’argent vient de l’high-tech. Donc le vrai boycotteur doit arrêter Internet, donner son ordinateur, son téléphone portable, sa télévision et tous ses produits électroniques. Parce qu’arrêter de boire du Coca ou de se laver avec du shampooing Garnier n’a qu’une seule et unique conséquence, vous détruisez de l’emploi en France, vous mettez en péril notre économie et au final vous participez à votre licenciement économique.

Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire.