5

Un gouvernement de défense

Alain juppé ministre de la défense de l'ump

Voilà, Nicolas Sarkozy a remanié son gouvernement. Il a remis François Fillon comme Premier Ministre. Le si populaire François Fillon. Il a viré Jean-Louis Borloo, le challenger de François Fillon. Et le numéro 2 du gouvernement s’appelle Alain Juppé Ministre d’Etat de la Défense. Autant qu’à présent ce gouvernement a comme priorité la défense. La défense de quoi ? De qui ? Telle est la question.

Un remaniement politique pour 2012

Défense de l’Etat RPR tout d’abord. L’ouverture est terminée. Et mise à part quelques brebis galeuses comme Frédéric Mitterrand et Michel Mercier ce sont tous des bébés RPR. Regardez donc. FilloAlain juppé ministre de la défense de l'umpn, Juppé, Alliot-Marie, Pecresse, Morano… viennent tous du même moule RPR. On y retrouve donc des sarkozystes de la première heure comme Frederic Lefebvre et des chiraquiens. De l’autre côté, c’est la fin des ministres d’ouverture. Après Jean-Pierre Jouyet et Martin Hirsch qui ont quitté le gouvernement ces dernières années, les derniers survivants de l’ouverture sont virés. Au revoir donc les Bernard Kouchner potiche des affaires étrangères, Fadela Amara, potiche des banlieues et Jean-Marie Bockel, potiche.

Défense des intérêts personnels de Nicolas Sarkozy bien entendu. En faisant monter nombre de villepinistes et de chiraquiens historiques, Nicolas Sarkozy lance un appel à sa famille politique : « je suis la Droite ». Dominique de Villepin n’est rien car tous ses amis me rejoignent. L’arrivée de Marie-Anne Montchamps, villepiniste de la première heure et fondatrice du « parti » de Dominique de Villepin République Solidaire, comme secrétaire d’Etat n’est q’un symptôme. En effet, d’autres villepinistes avaient fait le premier pas : Tron, Lemaire, Baroin.

Défense des valeurs de la Droite

Défense de la bourgeoisie établie ensuite. Si Eric Woerth est parti suite à l’affaire Bettencourt, la donne ne change pas. Sarkozy agit de concert pour les grands groupes nationaux dont les actionnaires sont ses amis. L’exemple le plus flagrant est que contrairement à ce qu’il laissaient entendre Sarkozy a décidé d’en finir avec les niches fiscales pour les start-ups tout en continuant à financer les grands groupes. Autre point appuyant cette analyse, le secrétariat national à l’économie numérique a disparu englouti dans un ministère de l’industrie et de l’énergie détenu par… Eric Besson. C’est dire le foutage de gueule envers les entrepreneurs qui font la France. Enfin, notez qu’un noble est dans ce gouvernement avec Henri de Raincourt. Autant dire que la bourgeoisie établie est bien représentée dans ce gouvernement.

Défense du mâle à ne pas oublier. S’il y a une constante chez Nicolas Sarkozy et François Fillon est bien de refuser la parité. Un peu plus d’un tiers du gouvernement est de sexe féminin. Autant dire que la femme à droite sert à apporter le café, pas à prendre des décisions.

Défense du blanc. On savait Nicolas Sarkozy et ses amis peu portés sur ceux qu’on appelle désormais dans le politiquement correct de la Droite les Auvergnats. Rama Yade, l’idole des Auvergnats noirs, s’est faite virée. Les autres Auvergnats sont tous des Auvergnats maghrébins ou Guadeloupéens. Et ils sont tous… des femmes ! Oui car si la femme ne sert qu’à faire le café autant qu’elle soit de minorité visible. Au moins ça fera diversité. Et ce n’est pas parce qu’il n’y a plus de ministre de l’Identité National et de l’Immigration qu’il faut croire à un quelconque changement de politique.

Conclusion

Que les Français ne se méprennent pas. Ce remaniement n’a pas été fait pour changer la politique de la France sinon ils auraient changé le Premier Ministre. Ce gouvernement n’a pas vocation à réformer la France mais à préparer 2012. Ce gouvernement est un gouvernement de défense des acquis de la Droite dont l’objectif est de garder son pouvoir. Mettre le Ministre de la Défense numéro 2 de ce gouvernement montre bien l’objectif de ce gouvernement. Ce n’est ni l’économie, ni le travail, ni quoique soit d’autres qui est mis en avant mais la Défense.