7

T’en penses quoi de ce gouvernement ?

manif-droite

Un silence gêné. C’est certainement ce que vous entendrez de la part de vos amis de gauche qui vous ont convaincu de voter pour François Hollande. Suivi d’un sourire triste d’une personne lasse d’entendre encore et toujours la même question sur François Hollande et son gouvernement. « Alors, t’en penses quoi toi de ce gouvernement ? »

Il essaiera de défendre le bilan en te disant  qu’ils font de bonnes choses comme le mariage pour tous, que l’économie n’a pas permis de mettre en place  les réformes promises, qu’il faut laisser le temps au temps… Il sera même assez machiavélique en se félicitant du recul du gouvernement sur la GPA expliquant que ça n’a jamais fait partie du programme de François Hollande. Bref, il essaiera de noyer le poisson.

Vous, chers lecteurs non-politisés, croyez être le cocu du hollandisme de gouvernement mais vous ne l’êtes pas. Le cocu, c’est celui qui s’est démené jour et nuit pour convaincre ses amis ou des inconnus que la meilleure solution pour eux ce serait de voter François Hollande. Parce que le changement, comprenez-le bien ce sera maintenant avec François Hollande. Manque de bol ni lui ni vous n’a vu de changement dans sa vie si ce n’est le changement du personnel politique et quelques évolutions politiques que je qualifierais de marginales.

manif-droite

Ces derniers temps, on peut lire des articles sur les derniers hussards du hollandisme que ce soit dans l’ExpressRue89 ou France Inter. Certains d’entre eux ont même lancé un site Internet contre les gens qui critiquent Hollande. Si je me suis refusé à trop critiquer le gouvernement (2 articles en 21 mois et 3 avec celui-là), le dernier article positif que j’ai écrit sur ce gouvernement date du 17 mai 2012. Et c’était pour annoncer le premier gouvernement Ayrault. Mais pour tout vous dire, j’étais déjà déçu par la composition de ce gouvernement qui manquait de piment à mon goût. C’est certainement là le cœur du problème. Ce gouvernement n’a jamais soulevé les foules par ses décisions ni par ses rétropédalages successifs. En effet, le gouvernement n’a jamais su gérer ses grandes lois en s’enlisant dans un débat stérile comme le mariage pour tous. De même, l’affaire des geonpi est symptomatique de la faiblesse de ce gouvernement. La reculade du gouvernement dans cette affaire a été le début de la fin pour ce gouvernement. Tous les contestataires se sont engouffrés dans la brèche tels des charognards devant une proie agonisante. Tout le bestiaire y est passé. Il en est de même d’ailleurs du mouvement des bonnets rouges qui ont joué et gagné…

A croire qu’aujourd’hui, il ne reste plus qu’à gauche de s’affubler d’un surnom débile : les assiettes brisés contre les restaurateurs qui font payer l’accès aux chiottes, les œufs cassés contre les banques qui poussent au surendettement ou les salariés dénudés contre ces entreprises qui font de grands bénéfices mais licencient à tour de bras pour améliorer leurs données financières dans le but d’accroître leurs marges bénéficiaires . Et après on ira casser des lampadaires pour se faire entendre comme les bonnets rouges, on ira bloquer l’accès à la Défense en posant des troncs d’arbre sur les rames du RER, on se promènera nu dans Paris pour montrer que le gouvernement met son peuple à poil (coucou Jean- François Copé). Et le jour où la gauche ira dans la rue parce que c’est la seule mobilisation dont ce gouvernement a peur, alors le gouvernement filera un peu plus droit et arrêtera ses gaucheries. Et si vous regardez bien, peut-être trouverez-vous au milieu des pancartes celle-là (clique sur l’image).

0

Hortefeux et Pechenard doivent démissionner

Comment ne pas demander après ces images la démission des responsables de la police nationale ? Le jeune homme n’était ni une menace ni menaçant. La CRS a usé d’une force illégitime et disproportionnée envers ce garçon.

Hortefeux et Pechenard démission !

Incident avec la police au lycée Jean-Jaurès à Montreuil

Vidéo trouvée sur Rue89.