0

Hortefeux et Pechenard doivent démissionner

Comment ne pas demander après ces images la démission des responsables de la police nationale ? Le jeune homme n’était ni une menace ni menaçant. La CRS a usé d’une force illégitime et disproportionnée envers ce garçon.

Hortefeux et Pechenard démission !

Incident avec la police au lycée Jean-Jaurès à Montreuil

Vidéo trouvée sur Rue89.

4

Le jour où un député m’a donné envie de tomber sous le coup de la loi

Les gens qui me connaissent savent que si je suis taquin, la violence ne fait pas partie de mon éducation… Pourtant, un député et pourquoi ne pas dire UNE députée m’a insulté. Moi, les Français et les Européens.

Copie d’écran du Facebook de Chantal BrunelCette députée, c’est Chantal Brunel. Vous ne connaissez pas Chantal Brunel ? Chantal Brunel c’est l’alter ego de l’ancien député Frédéric Lefebvre. Rappelez-vous lors des « débats » sur la loi LOPPSI, elle avait déclaré : « rien ne justifie qu’on cherche à préserver la liberté de l’internaute ». Ca pose la nana tout de même.

Bref, la nuit dernière j’ai donc entendu Madame Chantal Brunel sur France Info au sujet de la polémique qu’a lancé l’enquête de la Commission Européenne sur les décrets liberticides visant une population, celle des Rroms. Viviane Reding que j’ai rencontré par ailleurs alors qu’elle occupait la fonction de Commissaire Européenne à l’agenda digital avait osé dire que le décret d’Hortefeux et Besson du gouvernement Sarkozy n’aurait jamais du exister puisque l’Europe avait été créé pour que plus jamais un pays ne mette au pilori un autre pays.

Et voilà que Chantal Brunel sort l’artillerie lourde contre Viviane Reding. Ca se passe en trois temps.

Premier temps : « Moi je suis assez choquée que la commissaire européenne donne des leçons à la France »

Deuxième temps : « De toute façon, nous n’avons pas de leçons à recevoir d’un commissaire qui représente un petit pays. » La France représente 57 millions de Français, le Luxembourg (le pays d’origine de Viviane Reding) représente 350 000 habitants.

Troisième temps : De toute façon les paroles de Viviane Reding vont faire monter le sentiment anti-Européen.

Moi je suis assez choqué qu’une députée insulte un Commissaire Européen qui a plus oeuvré pour l’Europe que jamais ne le fera Chantal Brunel. Je suis insulté par cette représentante de la France qui ne sait pas combien de Français compose son pays. Madame Brunel, nous ne sommes plus 57 millions depuis 1975 (au moins), nous sommes 66 millions ! Alors peut-être que Madame Brunel soustrait 9 millions de Français pour une raison que j’ignore (supposition : ce ne sont pas des Français et il faudra les renvoyer dans leur pays d’origine). En tout cas, on savait Madame Brunel conservatrice, on ne la savait pas à ce point réactionnaire.

Moi je suis assez choqué que Chantal Brunel ne respecte pas les membres de l’Union Européenne qui sont nos pairs. Chantal Brunel s’en prend à la taille du pays d’origine de Viviane Reding pourquoi ne fait-elle pas de même avec Benoit XVI ? Et les Etats-Unis ?

Enfin, je suis outré par le renversement de la charge qu’effectue Brunel : « nous ne faisons rien de mal par contre vous êtes coupable de l’anti-européanisme en France ». Mais non Chantal ! Tu permets que je t’appelle Chantal ? Ce n’est pas Viviane Reding qui est responsable de ça mais vos amis députés européens de la droite conservato-réactionnaire qui acceptent de voter des trucs qui devront être transposé dans le droit français et toi et tes amis députés de la droite conservato-réactionnaire qui créent un goulet d’étranglement à l’Assemblée Nationale en proposant des lois bizarres.

Mais que Chantal Brunel se rassure. Je ne la diffamerai pas, je ne l’insulterai pas, je ne tenterai pas de la tartalacrémer, je ne ferai pas de sitting devant sa permanence parlementaire. Ma seule action de rétorsion envers elle, c’est que je n’appellerai pas ma fille Chantal.

Photo : copie d’écran de Facebook