2

31 socialistes n’ont plus confiance en Manuel Valls

logo-AN

logo-ANComme moi, ces socialistes n’ont plus confiance dans ce gouvernement socialiste seulement de nom. Et les anathèmes de Valls n’y changeront pas grand chose.  Donc 31 socialistes se sont abstenus de donner la confiance à Manuel Valls dont un ancien ministre. En effet, François Lamy s’est abstenu de donner un blanc seing à Manuel Valls juste après avoir refusé d’entrer au gouvernement. Comme quoi, certains socialistes sont plus intéressés par leurs idées que par l’idée de pouvoir.

Merci donc aux 31 députés qui se sont abstenus d’enterrer la gauche.

  • Pouria Amirshahi
  • Serge Bardy
  • Laurent Baumel
  • Marie-Françoise Bechtel
  • Jean-Pierre Blazy
  • Kheira Bouziane-Laroussi
  • Fanélie Carrey-Conte
  • Nathalie Chabanne
  • Dominique Chauvel
  • Pascal Cherki
  • Jean-Pierre Dufau
  • Anne-Lise Dufour-Tonini
  • Henri Emmanuelli
  • Hervé Féron
  • Jean-Marc Germain
  • Daniel Goldberg
  • Edith Gueugneau
  • Mathieu Hanotin
  • Christian Hutin
  • François Lamy
  • Jean-Luc Laurent
  • Christophe Léonard
  • Kléber Mesquida
  • Philippe Noguès
  • Christian Paul
  • Michel Pouzol
  • Denys Robiliard
  • Barbara Romagnan
  • Gérard Sebaoun
  • Suzanne Tallard
  • Michel Vergnier

Je tiens aussi à remercier les 17 Verts d’avoir tous porté l’abstention et la députée Attard qui a voté contre. Notons que le groupe communiste s’est aussi abstenu ou a voté contre. Le retour de la gauche plurielle.

Et que vive la gauche !

6

Devinons les noms des futurs secrétaires d’Etat du gouvernement Valls 1

gouvernement_Ayrault1

Avec 17 ministres de plein droit, Manuel Valls va nommer zéro, un ou plusieurs secrétaires d’Etat pour chaque ministre. Il y a les tutelles sûres que l’on peut nommer sans craindre quoique ce soit. Ainsi, il y aura un secrétaire d’Etat pour les relations avec le Parlement. C’est une quasi obligation. D’autres secrétariats pourraient surprendre. Un secrétariat à l’agro-alimentaire ? L’industrie sus-citée l’appelle de ses voeux. Les secrétaires d’Etat devront aussi être paritaires.

Manuel Valls, premier ministre

Secrétaire d’Etat chargé des relations avec le parlement : Michèle Sabban si Valls l’emporte sinon Alain Vidalies ou Victorin Lurel (qui a perdu l’Outre-Mer).

Alain Vidalies avait déjà ce poste sous Jean-Marc Ayrault. Il y a de fortes raisons qu’il en soit exclu. Il n’est pas sur la même longueur d’onde politique que Manuel Valls. A ce poste stratégique, Hollande et Valls risquent de s’écharper. Il faut un député ayant de la bouteille politique et qui soit assez proche politiquement du premier ministre.

Laurent FABIUS, ministre des Affaires étrangères et du Développement international

Secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur : Fleur Pellerin

Sa nomination semble actée. Elle aura ce poste sous la direction de Laurent Fabius.

Secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes : Harlem Désir ou Axelle Lemaire

Harlem Désir est un vieux routier de la politique européenne. L’avantage de le nommer est de ne pas avoir à voter pour lui lors des élections du 25 mai prochain et de changer la tête du Parti Socialiste qui en a grand besoin pour préparer les futures échéances législatives. Il pourra ainsi laisser la place à Pervenche Bérès pour la tête lors des Européennes. Elle pourrait elle-même figurer dans la liste des prétendants au poste. Et pour remplacer Harlem Desir, Vincent Peillon serait tout indiqué. Axelle Lemaire est une députée-Hollande. Elle est élue des français de l’étranger et est donc en plein dans les questions européennes.

Secrétaire d’Etat chargé  de la francophonie : Axelle Lemaire ou Corinne Narassiguin

Axelle Lemaire pourrait aussi se voir octroyer la francophonie. Corinne Narassiguin pourrait aussi être nommée à ce poste. Elle a l’avantage d’avoir battu Frédéric Lefebvre avant que le vote ne soit annulé. Elle pourrait revenir dans le jeu politique ainsi.

Ségolène ROYAL, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

Secrétaire d’Etat chargé de l’énergie : Patricia Adam

Parce qu’en fait le bruit court qu’elle aurait quelque chose et que laisser Ségolène Royal sans secrétaire d’Etat alors qu’elle est numéro 3 du gouvernement, ça ne le fait carrément pas.

Secrétaire d’Etat chargé des transports : Olivier Faure

Il n’y a nul part mention des transports. Et il serait logique que les transports aillent chez Ségolène Royal. Donc comme Olivier Faure a un blog et qu’il a daigné mettre une rubrique « mon combat pour les transports », c’est qu’il s’y intéresse. En plus, c’est un proche du président. Nickel.

Benoit HAMON, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : Geneviève Fioraso

Fioraso c’est madame stage. Et comme c’est un sujet qui me préoccupe. J’espère qu’elle restera pour terminer le boulot commencé en début d’année.

Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, ministre de la Justice

Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics

Arnaud MONTEBOURG, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique

Dans le combat entre Sapin et Montebourg, Montebourg gagne en nombre de secrétaires d’Etat. Il en a deux quand Sapin n’en a aucun. C’est aussi parce que Sapin peut faire le boulot tout seul alors que laisser à Montebourg le numérique c’est un danger énorme.

Secrétaire d’Etat chargé du Numérique : Christian Paul

Pour ce poste, il n’y a que Christian Paul de qualifié. Donc ce sera lui. Avantage, il est proche du ministre et d’Aubry. Désavantage, il est proche de Montebourg et d’Aubry.

Secrétaire d’Etat chargé de l’intelligence économique : Karine Berger

Parce que ce pays doit se doter d’une intelligence économique, il faut lui dédier un secrétariat d’Etat. Ca fera plaisir à ces messieurs du CAC40. Karine Berger est une bébé Hollande donc elle pourra surveiller Montebourg. Gros avantage pour elle.

Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé

Secrétaire d’Etat chargé de la Santé : Serge Blisko Jean-Marie Le Guen ou Aquilino Morelle

Serge Blisko c’est mon ancien député. Donc j’espère qu’il sera nommé. Aujourd’hui il s’occupe de la Miviludes et c’est un ancien médecin qui connait bien la gestion des hôpitaux. Jean-Marie Le Guen, c’est un proche de Manuel Valls. Comme à chaque fois, ça peut le perdre. Notons qu’il est médecin aussi et connaît bien la gestion des hôpitaux. Aquilino Morelle est un proche d’Hollande et Montebourg. Il pourrait rafler la mise.

François REBSAMEN, ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social

Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense

Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur

Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Secrétaire d’Etat chargé de la famille : Dominique Bertinotti

La famille est oubliée dans ce gouvernement donc il lui faut une place. Pourquoi auprès de Najat Vallaud Belkacem qui a un ministère fourre-tout ?  Dominique Bertinotti avait la famille. Elle n’a pas démérité. Donc pourquoi ne pas la reprendre ?

Secrétaire d’Etat chargé des sports : Noël Le Graët

Il a l’avantage de connaître le sport, d’être un élu socialiste et d’être un soutien du président. Combo parfait.

Marylise LEBRANCHU, ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique

Aurélie FILIPPETTI, ministre de la Culture et de la Communication

Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt, porte-Parole du Gouvernement

Sylvia PINEL, ministre du Logement et de l’Egalité des territoires

George PAU-LANGEVIN, ministre des Outre-mer

Ca nous ferait donc 12 secrétaires d’Etat. Selon le panachage on pourrait arriver à 6 hommes et 6 femmes. Alors pensez-vous que ces secrétaires d’Etat feraient un bon équilibrage ? En voyez-vous d’autres ? J’ai un peu séché au niveau des partis alliés. On pourrait imaginer l’arrivée d’un communiste comme Pierre Laurent pour emmerder Mélenchon. A votre clavier pour continuer la discussion dans les commentaires.