14

A quoi joue Arnaud Montebourg ?

Arnaud Montebourg

2002

En 2002, Arnaud Montebourg annonce que le programme de Lionel Jospin est celui de François Bayrou, le candidat du centre-droit, mais en moins bon.

Montebourg jospin Bayrou par GrOuMe

2007

En 2007, Arnaud Montebourg considère que François Hollande est le pire défaut de la candidate Ségolène Royal. Voilà de quoi montrer à quel point les socialistes sont unis pour gouverner le pays !


le défaut de ségolène son compagnon par marie_sego

2012

Pour 2012, Arnaud Montebourg décide de s’attaquer au point faible bien connu de la gauche mis en valeur en 2007. En effet, en 2007 la gauche a perdu parce que 67% des plus de 60 ans ont voté pour Nicolas Sarkozy. Donc Arnaud Montebourg ne trouve rien de mieux que de jeter à la vindicte populaire les vieux qui squattent la vie politique en interdisant les plus de 67 ans de se présenter aux Législatives de 2012. Comment repousser la catégorie d’âge qui vote le plus dans les bras de Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen ? Il semblerait qu’Arnaud Montebourg a trouvé la solution. Surtout que cette « nouvelle règle » ne permet en aucun cas de rétablir le véritable problème de l’Assemblée Nationale qui sont les élus réélus d’années en années sans discontinuité.

Conclusion

Arnaud Montebourg n’a jamais pu s’empécher de taper sur le candidat de son camp. A croire que c’est maladif… Je ne vois que deux possibilités. Soit Arnaud Montebourg est un agent de la droite infiltré qui a pour objectif de faire gagner la droite en faisant perdre la gauche. Rappelons-nous que sa première femme était conseillère de Jacques Chirac à l’Elysée. Soit Arnaud Montebourg a un égo tellement sur-dimensionné que son objectif est de massacrer toutes les personnes qui représentent la gauche car elles sont indignes de la mission à laquelle il se sent pré-destiné.

En tout cas une chose me semble limpide, Arnaud Montebourg a été un boulet pour les deux candidats précédents. Il est bien parti pour l’être pour l’actuel. Alors, à quoi joue Arnaud Montebourg ?

4

Le débat Royal – Bayrou

Ce débat est un des moment les plus importants de la campagne. En fait, c’est la seconde surprise de cette campagne d’entre deux tours. La première surprise était le ralliement sans conditions de l’extrème gauche à Ségolène Royal. Des révolutionnaires patentés appelant à voter Royal, c’est bien une surprise pour nous réformiste.

La seconde surprise c’est celle que je vous met en lien. Oui le débat entre le troisième et le deuxième du premier tour de la Présidentielle 2007 est une surprise énorme. Il y a de bonnes et de mauvaises surprises. Celle-ci est excellente. Mais avant d’entrer plus avant dans ce message, je vous laisse visionner ce débat.


Débat Royal-Bayrou sur RMC / BFM TV
envoyé par rmc

Pourquoi est-ce une excellente surprise? D’abord parce que la gauche est capable de s’ouvrir sur son centre. Le centre ne doit pas être diabolisé. Nous pouvons discuter avec le centre français. Est-ce que celà vaut une alliance? Clairement non. L’alliance au centre n’est certainement pas possible tout de suite. Je m’explique. Bayrou a besoin d’affirmer sa liberté. Il ne pourra donc s’allier ni à droite ni à gauche. Il peut y avoir des alliances de fonctionnement dans des municipalités de droite comme de gauche. Mais Bayrou ne peut pas dire d’un point de vue stratégique qu’il s’allie à Sarkozy. Il n’a pas fait tout ce chemin idéologique allant jusqu’à débattre avec Ségolène Royal pour dire qu’il mettra un bulletin Sarkozy dans l’urne.

En effet, plus qu’une inimitié avec Sarkozy, c’est sa réforme des institutions sa vision de la jeunesse, sa façon de monter les français les uns contre les autres qui posent problème à Bayrou. N’est-ce pas François Bayrou qui était fier de ne pas être « la Droite à la mode Sarkozy, car elle est le contraire de ce que j’ai cru et voulu toute ma vie » (discours du 18 avril au Bercy de Paris)? N’est-ce pas François Bayrou qui s’insurge contre la société voulue par Nicolas Sarkozy basée sur « Je n’aime pas une société dans laquelle on laisse entendre que tout est décidé à la naissance ou avant la naissance dans le patrimoine génétique » (16 avril à Lyon).

Quand j’entend certains UMP hier soir dire que les programmes de l’UDF et de l’UMP sont identiques, je me rend compte à quel point l’aveuglement peut être fatal. Celà me semble pourtant évident que François Bayrou n’a jamais repris le programme des Le Pen! N’oublions jamais que Marine Le Pen nous annonçait que la victoire de Sarkozy au premier tour était la victoire des idées de Jean-Marie Le Pen.

Alors n’insultez pas nos amis centristes! Bayrou n’a pas le programme de Le Pen. Son programme républicain est bien plus proche de celui de Royal!!!!!!

8

La France qui se lève tôt vote contre Sarko

 

Si si!

Sarkozy n’a pas le monopole de la France qui se lève tôt!!!! Il est temps que nous nous réveillions et que nous votions!

La France qui se lève tôt était ce matin dans les rues de Paris et plus précisément dans le quartier des Nantis. Entre La Muette et Passy, les nantis de ce quartier cossu ont compris que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, ceux qui votent contre Sarko!!!!!


La France vote contre Sarko (1)


La France vote contre Sarko (2)

Dimanche changera certainement définitivement notre vie. Alors ne jouez pas avec votre futur et celui de votre descendance.

6

Vive inquiétude

Ce soir, j’ai passé la soirée avec des amis parisiens. Des jeunes gens de gauche, socialistes de coeur qui savent que je suis devenu un des nombreux nouveaux militants socialistes.

Il en ressort une conclusion simple et précise. Ségolène Royal n’est pas aimé. Elle est même detestée. et ce sont les jeunes femmes qui sont les plus virulentes. « Royal? Elle serait capable de nous faire sortir de l’Europe tellement elle est démago! Et pire! Elle serait capable de mener une alliance avec l’Iran des ayatollah et de bombarder les Etats-Unis! Cette femme est un danger, Ségolène Royal est une folle! »

D’habitude, je dois me battre pour faire accepter mon point de vue à mes amis. Que ce soit sur l’économie, le social, l’international ou tout autre chose comme ma position sur le TCE qui fut mal accepté. Et là? Oh miracle! Je n’ai même pas eu le temps de dégainer sur Royal qu’ils avaient déjà laché le morceau. Le message était clair: « il faut absolument que tu ne votes pas Ségolène Royal ».

Ne vous inquiétez pas les amis! Je ne suis pas Royaliste, je ne suis pas ségoliste et je suis encore moins ségolâtre! Je ne voterai pas pour elle et j’espère que les camarades socialistes sauront faire le choix entre le sentiment et la raison. Royal jouant sur les sentiments du désir alors que d’autres, DSK pour ne pas le citer, jouent sur le créneau de la raison.

DSK c’est le candidat de la raison.

Pas mal comme slogan de campagne non?

Qu’en pensez-vous?