3

Les Parisiens soutiennent Martine Aubry

martine-aubry-numerique

Depuis quelques temps je blogue beaucoup moins ici. En effet, je m’engage autre part pour défendre mes convictions. Ainsi, avec des amis, je gère le site des Parisiens qui soutiennent Martine Aubry ainsi que le groupe Facebook des soutiens actifs de Paris avec Martine Aubry 2012 et la page fan j’habite Paris, je soutiens Martine Aubry. C’est donc une activité intense de militantisme local. Romain a, parait-il, la même fonction que moi mais pour un autre candidat mais lui blogue plus. Il doit avoir un boulot un peu moins prenant que le mien.

Ces derniers temps, je me suis occupé de créer une vidéo de soutien à Martine Aubry. Je ne suis pas un pro, je n’ai pas fait de formation de montage vidéo. Donc prenez cette vidéo pour ce qu’elle est ! Celle d’un militant qui fait une vidéo locale sur la campagne web.

Avec cette belle vidéo de campagne (sur laquelle je n’apparais pas), je suis certain que vous êtes décidé de voter Martine Aubry les 9 et 16 octobre. Pour retrouver votre bureau de vote, c’est sur le site des primaires citoyennes.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la campagne de Martine Aubry et que vous êtes parisien, je vous propose ces différents lieux de rendez-vous :

Ha au fait, les Parisiens soutiennent Martine Aubry certes mais partout en France Martine Aubry est soutenue. Retrouvez vous aussi ceux qui soutiennent Martine Aubry près de chez vous !

Post-Scriptum : je fais bien d’autres choses au niveau national mais ce sera certainement l’objet d’un autre article.

13

6 raisons de voter aux primaires citoyennes

primaires-citoyennes

Variae a proposé la semaine dernière 7 raisons pour participer aux primaires socialistes.
J’avoue avoir été gêné par ses raisons. Je n’y ai pas vu de véritable raison objective pour les Français de venir dépenser 1€ minimum et désigner le candidat du Parti Socialiste et du Parti Radical de Gauche. N’ayant jamais été un véritable partisan de ces primaires, je suis certainement le mieux placé pour désigner des raisons qui ne donnent pas envie de venir voter. Par contre pour en trouver, c’est moins facile. Pour rappel, les raisons de Variae sont :

  1. Ne pas s’enfermer dans l’à-quoi-bon
  2. Traduire le mécontentement contre Nicolas Sarkozy
  3. Prouver à l’UMP qu’elle ne peut pas sévir en toute impunité
  4. Donner le coup d’envoi de la présidentielle
  5. Montrer que ce sont encore les Français qui ont le pouvoir
  6. Choisir le prochain – probable – président de la République
  7. Peser sur le candidat et le programme du parti socialiste

De ces 7 raisons, je n’en retiens que 3 qui me semblent toucher l’électeur de gauche. Les autres sont un peu légères. Ces raisons que j’exprimerai plus bas de façon différentes sont :

  • Choisir le possible prochain président de la République,
  • Peser sur le candidat et le programme du candidat,
  • Traduire le mécontentement envers Nicolas Sarkozy.

Lorsque je vais au devant des Français et que je leur parle des primaires, je mets en avant plusieurs arguments qui, il me semble, les touchent. Alors, certes, les habitants de mon quartier ne sont pas représentatif de l’ensemble de l’électorat français.

Voter aux primaires, c’est participer à une initiative démocratique inédite

En effet, les primaires citoyennes sont les premières en France. Certes, d’autres pays en sont coutumiers comme l’Italie ou les Etats-Unis mais pour la France c’est nouveau, c’est une initiative prise par les forces du progrès auquel le Peuple de Gauche est convié. L’ouverture à ceux qui se sentent de Gauche mais qui, pour des raisons diverses et tout à fait légitimes, ne sont pas des militants/adhérents politiques, associatifs, syndicalistes est une véritable opportunité d’écrire l’histoire. On ne sait pas aujourd’hui si ce sera un flop ou un top mais en tout cas, c’est bien l’histoire de la Gauche qui s’écrira le 9 et 16 octobre. Et vous ne voudriez pas en faire partie ?

Voter aux primaires, c’est décider

Décider certes mais décider de quoi ? Et bien c’est décider qui portera les couleurs de la gauche à la présidentielle de 2012, décider quelle projet sera porter par le candidat et décider quelles sont les urgences pour la Gauche. Quand je parle des urgences pour la France, je parle bien entendu de définir quelles sont les points sur lesquels la Gauche devra mettre l’accent pour gagner en 2012 et quels sont les points sur lesquels le futur président devra agir.

Voter aux primaires, c’est faire mentir la Droite

Rappelez-vous de l’attaque de la Droite contre les primaires. Jean-François Copé fait peser la menace d’un fichage des électeurs. Or contrairement à la Droite qui dont ses nombreux fichiers (LOPSSI, LOPSSI 2, STIC, EDVIGE) ont été retoqués par la CNIL, le Parti Socialiste a fait toutes les démarches auprès de la CNIL pour valider que les primaires ne seront pas une intrusion de la vie privée. Cette Droite essaie de faire peur à l’électorat de Gauche pour amenuiser la portée des primaires et donner l’assise politique la plus faible possible au candidat des forces de progrès ce qui l’empêchera de lui donner une assise populaire.

S’inscrire aux primaires vous donne des droits et un seul devoir

Oui, s’inscrire aux primaires donne des droits. D’abord le droit de vous investir auprès d’un candidat et de faire voter votre entourage pour cette personne. Aller au devant des Français pour les convaincre du bien-fondé de son candidat est un moment intense. Ensuite le droit de voter pour le candidat que vous souhaitez entre Martine Aubry, Jean-Michel Baylet, François Hollande, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal et Manuel Valls. Enfin le droit de vous investir dans la campagne présidentielle pour le candidat élu. Ce sont des droits pas des devoirs. Il n’y a aucune obligation. Vous n’avez enfin qu’un devoir. C’est de voter en avril et mai 2012 pour le candidat élu des Primaires.

Participer aux primaires c’est avoir la possibilité de proposer des idées.

Vous pouvez contacter votre candidat et lui proposer des idées à défendre. Utilisez pour cela les pages Facebook ou entrez en contact avec les équipes locales de campagne, ils seront les mieux à même de transmettre le message.

Participer aux primaires, c’est enfin montrer à Nicolas Sarkozy qu’il est temps de changer la France

Avec une forte affluence venant voter, vous ferez passer un message à Nicolas Sarkozy. La Droite ça suffit ! Depuis 10 ans qu’ils gouvernent la France, ils ne se sont préoccupé que des riches. Classes moyennes et populaires ont été mis à la remorque de la politique gouvernementale. Ce ne sont pas les lois anti-immigrés et sécuritaires qui redonneront du travail aux Français. Voter aux primaires c’est donner une assise forte au candidat pour transformer la France et dire au revoir à Nicolas Sarkozy.

Et maintenant, à vous de jouer !

0

Primaire Socialiste : Martine Aubry est candidate

martine-aubry-2012


Ce matin à 11H30, Martine Aubry a déclaré sa candidature à la Présidence de la République dans un lieu mythique de Lille, la Gare Saint Sauveur. Ce lieu, ancienne gare, devenue centre culturel est le nouveau Musée d’Orsay de Paris construit d’abord pour être une gare et transformé par la suite en musée de l’art de 1848 à 1914. Un véritable chef d’oeuvre architectural.

Martine Aubry choisit donc sa ville, la culture, et un lieu symbolique de l’aménagement du territoire pour annoncer sa candidature à la Primaire de la Gauche. Cette candidature était fortement attendue. Et suite aux différents mouvements de la semaine dernière sur la prise de position de Martine Aubry sur le numérique, on imaginait que la campagne de Martine Aubry serait numérique. Hier, l’annonce du lancement du site Internet MartineAubry.fr, de son compte Twitter et de sa page
Facebook
avaient fait entré la campagne de Martine Aubry de plein pied dans la campagne par le numérique.

Sa déclaration de candidature met en avant plusieurs points qui seront certainement le coeur de la campagne de Martine Aubry jusqu’en 2012 :

« Notre pays subit de grands désordres, désordre économique, désordre budgétaire, désordre social, qui entraînent d’autres désordres dans les vies comme dans les lieux de vie – à l’école, à l’hôpital, dans les territoires. Un pouvoir enfermé dans ses certitudes, a touché à tout sans rien régler.

Je le dis : on ne peut pas innover, créer, soigner, éduquer, et soumettre ces nécessités vitales aux seules lois du marché. On ne peut pas critiquer le pouvoir financier, tout en le laissant continuer ses pratiques détestables. On ne peut pas protéger les Français en imposant les recettes libérales qui les fragilisent.« 

Martine Aubry dans son discours de 15 minutes termine son annonce par un éloge de la France et de la République en prenant date pour Mai 2012 : « Avec votre soutien, avec votre confiance, je prends aujourd’hui devant vous l’engagement de la victoire en 2012. Vive la République ! Vive la France ! »

29

Si 2011 est comme la fin de 2010, le Parti Socialiste perdra en 2012 !

Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn s'envoient des boules puantes
Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn s'envoient des boules puantes

Licence en Creatives Commons, auteur en cliquant sur l'image

Introduisons

Ségolène Royal parle à la place de Dominique Strauss-Kahn et le transforme en sous-fifre.

Les strauss-kahniens font un hold-up sur le terme Désir d’Avenir.

Manuel Valls, François Hollande, Ségolène Royal font des pieds et des mains pour que Dominique Strauss-Kahn ne puissent se présenter en faisant avancer les primaires.

Arnaud Montebourg essaie de s’approprier la communication web du Parti Socialiste en réutilisant la propre communication du Parti Socialiste. Le but avoué : faire inscrire les français sur les listes électorales. Le but inavoué : faire croire aux Français que Montebourg est l’instigateur de l’ensemble de la communication web du Parti Socialiste puisqu’il reprend ladite campagne. C’est juste dommage d’avoir l’air d’un mec totalement has been qui reprend un concept 11 mois après sa première diffusion. Un peu comme si Montebourg se faisait prendre en photo derrière un village avec son clocher.

Arnaud Montebourg considère que Dominique Strauss-Kahn veut appauvrir les Européens.

Et les autres me diraient vous ? Les Fabius, Collomb, Moscovici, Le Guen, Hamon, Emmanuelli, Aubry, Lamy, Cambadélis… ? Comme le dit si bien François Bayrou : ils se tiennent par les noyaux durs.

Continuons

Quelle sera la suite ? Les petites phrases vont-elles continuer ? Les Socialistes vont-ils encore plus se taper sur la gueule ? Vont-ils encore montrer un visage de « responsables » socialistes puérils ? Vont-ils continuer le pugilat ? Remémorez-vous ce commentaire d’un journaliste du Monde.fr : « J’ai l’impression d’entendre sans cesse le même récit sur le PS depuis 3 semaines. C’est pas sexy les guerres de tranchées. »

La suite c’est donc ça ? Une guerre de tranchée pendant les 11 prochains mois ? On va donc se taper dessus pendant tout ce temps ? Et que vont penser les Français ? Et ben que Sarkozy c’est tout de même mieux ! Voire même François Bayrou, Nicolas Hulot ou Eva Joly.

Primaires : machine à perdre ?

Pour l’instant, oui. Et j’en suis bien malheureux. Mais ce n’est pas étonnant. Je vous en parlais il y a un petit mois dans le dernier paragraphe : « Si en 2009, j’avais appelé à voter contre les primaires de la gauche, ce n’est pas pour rien. Je savais pertinemment que malgré tous les beaux discours d’Arnaud Montebourg, les socialistes seraient incapables de tenir leur parole d’une primaire sans coup bas. »