0

Les Communistes et les Mélenchonistes n’ont pas mis à la retraite leur sexisme!

Le Parti de Gauche de Mélenchon et le Parti Communiste de Laurent s'allient pour lutter pour le sexisme

En voyant cette pancarte, je suis bien heureux que ces gens-là ne soient pas dans un gouvernement de gauche !

Non mais quelle honte ce dessin ! En quoi les gens de gauche peuvent-ils se retrouver dans ce dessin misérable et caricatural ? Veulent-ils perdre tout soutien populaire dans la bataille des retraites ? Le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon et le Parti Communiste de Pierre Laurent s’allient donc pour protéger le sexisme et lutter contre le féminisme.

Il y a un truc qui ne tourne pas rond dans le front ex-trotsko-stalinien. Autant dire qu’on a l’impression qu’ils vivent encore sous l’ère de la mère au foyer des années 1950. Ha en fait, non. On me dit qu’ils ont toujours considéré les femmes comme des pots de fleur.

Marie-George Buffet doit être ra-vie de voir ce gobelet datant de septembre 2011 et de la Fête de l’Huma.

Sinon, pendant ce temps, tu peux toujours répondre au sondage sur le dimanche travaillé. Au moins, tu feras oeuvre d’intelligence collective.

 

4

A toi qui te demande ce que François Hollande ferait s’il était élu Président #FH2012

François Hollande meeting du Bourget

Il ne reste plus qu’un peu plus d’un mois avant le second tour de l’élection présidentielle. Alors que Nicolas Sarkozy n’a pas de programme et lance un appel désespéré pour en trouver un, François Hollande dévoile les mesures qu’il mettra en oeuvre de juin 2012 à juin 2013. Pour ne pas alourdir cet article, je ne vous exposerai ici que les mesures jusqu’en août 2012. Alors place au programme du Président Hollande !

6 mai 2012, 20H : François Hollande élu président de la République !

Il est l’heure pour François Hollande d’agir et de marquer de ses premières mesures son Quinquennat. On se souvient que Nicolas Sarkozy était parti illico presto fêter son avènement avec le CAC40, des journalistes chiens de garde et quelques figures de la jet set. Puis il était parti se reposer sur la barquette de son ami milliardaire. Les yeux sont braqués sur François Hollande, principal espoir pour changer de présidence. Alors quel serait le premier acte présidentiel de François Hollande ?

Le changement maintenant passe par présider autrement

François Hollande souhaite mettre en place une autre  façon de présider et de gouverner. Il réduira  la rémunération du chef de l’Etat et des membres du Gouvernement de 30%  par un décret signé lors du premier Conseil des Ministres. C’est une façon de mettre un terme à la situation inique que nous vivons où Nicolas Sarkozy s’était augmenté de… 172%. Afin de continuer dans la gestion rigoureuse de l’Etat, les Français sauront ce que possèdent les membres du Gouvernement ainsi que les membres des cabinets en publiant leur  déclaration d’intérêt.

Des mesures concrètes pour le pouvoir d’achat des Français

La première mesure en direction des Français seront pour les parents avec enfants qui verront une augmentation de l’allocation de rentrée scolaire de 25%. Le pouvoir d’achat des Français sera l’un des combats du président Hollande. De même, le gouvernement bloquera pendant 3 mois le prix des carburants. Dans certaines stations, le carburant atteint 2€/L d’essence. Le gouvernement lancera une caution solidaire  pour permettre aux jeunes d’accéder à la location et garantira l’épargne défiscalisée (livret A et livret d’épargne industrie, successeur du Livret de développement durable) d’une rémunération supérieure à l’inflation et doublement du plafond de ces livrets, pour mieux financer le logement social, le développement des PME et l’innovation.

La nouvelle voix de la France

Je soulevais le problème sur le blog co-écrit à 24 mains de l’Express que Nicolas Sarkozy n’avait jamais su se présidentialiser car il n’avait jamais fait entendre la voix de la France dans le monde au contraire de ses illustres prédécesseurs : de Gaulle, Mitterrand et Chirac. François Hollande ne fera pas la même erreur et fera entendre la nouvelle voix de la France dans le monde.

Avant la fin du mois de mai, le gouvernement transmettra aux partenaires européens un Pacte de responsabilité, de croissance et de gouvernance afin de modifier et compléter le Traité de stabilité et de réorienter la construction européenne vers la croissance en vue du Conseil européen des 28 et 29 juin. De même, le gouvernement actera auprès de l’Otan le retrait des troupes françaises d’Afghanistan d’ici fin 2012.François Hollande portera la voix de la France au G8 à Camp David puis au sommet de l’OTAN à Chicago. Enfin, François Hollande abrogera la circulaire Guéant contre les étudiants étrangers.

La fin des injustices

Dans le même article cité plus haut, où j’expliquais pour Nicolas Sarkozy n’avait jamais fait président, j’expliquais que pour faire Président, il fallait, en plus de faire entendre la voix de la France dans le monde, savoir s’établir au-dessus de la mêlée et être le garant de l’unité française. C’est pourquoi François Hollande enfilera bien plus facilement le costume de président que son prédécesseur lorsqu’il annonce qu’il agira dès les premières semaines contre les injustices en

  • garantissant le droit de partir en retraite à 60 ans pour les personnes qui ont commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités.
  • imposant un éventail maximal de 1 à 20 pour les rémunérations dans les entreprises publiques.
  • mettant en place une circulaire sur la lutte contre les « délits de faciès » lors des contrôles d’identité.

Puis, l’Assemblée Nationale passe à gauche !

Après la victoire de François Hollande et celle de l’union de la gauche (ou quelque soit son nom), le Président de la République convoquera pendant le mois de juillet une session extraordinaire du Parlement.

Une nouvelle fiscalité

François Hollande mettra en oeuvre une réforme fiscale importante :

L’une des première décisions de François Hollande sera d’assainir le métier de la banque. Il séparera les activités des banques entre les activités de dépôt et les activités spéculatives. Et il luttera contre les produits toxiques et les paradis fiscaux.

Durant la période, le gouvernement lancera les principaux chantiers du quinquennat

L’emploi

  • la politique de l’emploi et de la formation dont les priorités seront l’emploi des jeunes et des seniors,  l’encadrement des licenciements boursiers, la sécurisation des parcours, la lutte contre la précarité, l’égalité salariale et professionnelle,
  • qualité de vie au travail, pouvoir d’achat et politique salariale,
  • sécurisation des retraites.

La transition énergétique

  • préservation des ressources naturelles et de la biodiversité,
  • sécurisation de nos filières énergétiques et développement des filières industrielles des énergies nouvelles,
  • plan massif de rénovation thermique des logements.

L’Education Nationale et la Culture

  • Question des Rased ,
  • Recrutement de 60 000 postes d’assistants d’éducation, de personnels d’encadrement …,
  • Mesures d’urgence pour compléter la formation pratique des professeurs néo-titulaires
  • Mise en place de la Commission de préparation de l’Acte II de l’exception culturelle

Bien d’autres réformes suivront dans l’année du changement après la victoire de François Hollande. Au menu : décentralisation, banque d’investissement, licenciements boursiers, emplois d’avenir, augmentation des forces de sécurité, encadrement des loyers, droit au mariage et à l’adoption pour tous les couples, droit de finir sa vie dans la dignité… TO BE CONTINUED comme disent les Américains dans leurs téléfilms.

17

François Hollande a une idée sur la réforme des retraites

Crédit Webstern Socialiste

Crédit Webstern Socialiste

Depuis le temps que les candidats se sont déclarés et que j’attends de voir des idées émerger, je ne peux que me féliciter que François Hollande sorte une idée sur les retraites.

Auparavant, les propositions d’Hollande étaient vagues

Certes François Hollande avait déjà sorti des idées. Mais sans faire injure au candidat pour la primaire socialiste, ses propositions étaient bien vagues (oui le premier site reprenant les propositions de François Hollande est un organe de l’UMP) :

  • Nouveau mode de calcul du SMIC en essayant de prendre en compte la croissance du pays
  • Réforme fiscale
  • Des assises de la démocratie pour travailler avec les partenaires sociaux
  • Plus de moyens dans l’éducation
  • Aide pour les jeunes issus des zones défavorisées à s’installer dans les provinces avec des exonérations patronales
  • Aide aux séniors pour garder leurs emplois

Vous pouvez retrouver l’interview de François Hollande à
20 minutes dans cette vidéo :


François Hollande – Élu en 2012 quelles seraient… par 20Minutes

François Hollande a aussi fait des propositions sur l’entreprise et s’est fourvoyé dans la défense de Pierre Bellanger, le président fondateur de Skyrock à la réputation… sulfureuse.

Hollande a affiné sa position sur les retraites

Sur les retraites puisque c’est le sujet de cet article, François Hollande a affiné sa réflexion. Et ce n’est pas une mauvaise chose car sa prestation lors de la bataille des retraites de l’automne 2010 m’avait laissé un goût mitigé. Voici les propositions d’Hollande à l’époque :

  • l’âge légal de retraite à 60 ans doit rester un droit,
  • plus l’espérance de vie augmente, plus le nombre d’années de cotisation doit augmenter ou le montant des cotisations,
  • cotisation minimum de 41 ans acté,
  • il faut faire appel aux revenus du capital,
  • Supprimer les cotisations sociales des employés seniors « tuteurs » des nouveaux employés juniors.

François Hollande a proposé le 30 mai de nouvelles propositions sur les retraites. Ces propositions permettent au moins de mettre en place une égalité entre les salariés :

  • cotisation de 41 ans,
  • dès les 41 années de cotisation, la salarié peut quitter la vie active,
  • si le salarié cotise plus, il n’aura pas plus de retraite.

Et bien je dis bravo. Même si l’on sort pas de la machine à gaz où il faut compter le nombre de trimestres avant d’atteindre la retraite et compter combien de temps on a cotisé et combien il reste, ceux qui commencent plus tôt pourront quitter plus tôt. Ceux qui commencent plus tard travailleront plus tard mais avec le même nombre de trimestre. Ce n’est pas en contradiction avec le projet socialiste adopté ce week-end et déjà expliqué par Martine Aubry il y a un an sur France Inter,  juste un approfondissement qui n’est pas inutile à mon avis.

Nota Bene : deux billets où je félicite Hollande en deux jours. Donc avant de répondre à toute question: non, je ne le soutiens pas pour la Primaire.

5

Le Parti Socialiste présente son projet pour renforcer les retraites des Français

Je vous avais déjà donné un avant-goût du projet des retraites des Socialistes par le biais d’une vidéo de Benoit Hamon. Voici que Martine Aubry a dévoilé hier soir et ce matin sur France Inter les grands traits du projet des Socialistes pour renforcer nos futures retraites !

Le Parti Socialiste  met en avant 4 grands axes pour renforcer les retraites :

– Garantir le niveau de vie des retraités, menacé par les réformes de 1993 et 2003, qui n’ont rien réglé.

– Faire une réforme juste, en mettant à contribution tous les revenus, y compris ceux du capital; en prenant en compte la pénibilité; en maintenant l’âge légal de départ à 60 ans.

– Faire une réforme durable, avec un financement qui pérennise notre système par répartition,

– Des garanties collectives pour davantage de choix individuels, dans un cadre universel, solidaire et protecteur qui prenne en compte les parcours personnels

Pour le financement des retraites, le Parti Socialiste dirigé par Martine Aubry souhaite que les revenus du capital participent plus dans la solidarité nationale :

– La majoration des prélèvements sociaux sur les bonus et les stock-options(de 5% à 38% comme le propose la Cour des comptes) : 2 milliards d’euros.

– Le relèvement du « forfait social » appliqué à l’intéressement et à la participation (de 4% à 20%) : 3 milliards d’euros.

– L’application de la CSG sur les revenus du capital actuellement exonérés (en maintenant l’exonération sur les livrets d’épargne et les plusvalues sur la résidence principale) et la remise en cause de la défiscalisation des plus-values sur les cessions de filiales permettra de dégager 7 milliards d’euros.

– L’augmentation de la contribution sur la valeur ajoutée, instaurée à la suite de la suppression de la taxe professionnelle de 1,5% à 2,2% (en exonérant les petites entreprises) : 7 milliards d’euros.

Avec la croissance économique que la France connaît (environ 2%/an), les 19 milliards prélevés deviendront 25 milliards à l’orée de 2025.

Mais d’autres mesures sont aussi évoquées pour financer les retraites :

– Une augmentation modérée et étalée de 0,1 point de cotisation salariale et employeur chaque année à partir de 2012 (12 milliards d’euros en 2025)

– Réactiver le Fonds de Réserve des Retraites que les gouvernements de Droite ont laissé à l’abandon depuis 2002 en le finançant par une surtaxe de 15% de l’impôt sur les sociétés acquittée par les banques soit environ 3 milliards d’euros par an. Avec un rendement de 4%,le Fonds de réserve disposera de 140 milliards d’euros en 2025 pour financer le papy boom.

Le Parti Socialiste ne parle ni d’augmenter le nombre d’années de cotisation ni d’augmenter l’âge légal de départ à la retraite. D’abord parce qu’augmenter le nombre d’années de cotisation est fondamentalement injuste avec ceux qui ont fait des études très longues et qui entrent dans la vie active après 25 ans. Ensuite, augmenter l’âge légal de départ à la retraite est fondamentalement injuste pour ceux qui auront déjà terminé de cotiser parce qu’ils ont commencé à travailler très tôt mais qui financeront finalement les retraites des cadres.

Le Parti Socialiste ne souhaite pas non plus parler de la retraite par capitalisation voulue par le MEDEF. Avec une Bourse qui n’arrête pas de jouer au yoyo et dont les différentes expériences anglo-saxonnes ont montré que les cohortes de seniors ayant dépassé les 70 ans retournaient au travail, il est hors de question de marginaliser les retraités. En 1981, le Parti Socialiste avaient agi pour ne plus voir en France de retraités pauvres. Il n’est pas question d’ajouter de nouvelles incertitudes pour les retraités.

Et vous que pensez-vous de ces propositions du Parti Socialiste?