13

Je déclare le 20 août jour de l’antisémitisme musulman

femen financement israel juif fake

Hier a été un jour assez édifiant. Coup sur coup deux musulmans, deux leaders d’opinion ont ressorti le bon vieux complot juif international de dessous les fagots.

C’est d’abord ce matin Amina, la Femen tunisienne, qui avait soulevé tant d’indignations en France. Cette jeune femme s’était prise en photo seins nus à la mode des Femen pour les soutenir. Elle était devenue la première femen tunisienne. Dans la Tunisie qui a voté pour un parti islamiste quelques mois auparavant, la photo passe mal. Ses parents, souhaitant protéger leur fille des islamistes, l’envoie au bled dans la famille et lui impose de se cacher. Son histoire fait le tour des rédactions des journaux people, féminin comme politique.

Et voilà donc qu’en ce mardi 20 août 2013, Amina Sboui explique qu’elle quitte les Femen pour deux raisons :

Voilà. Le complot juif international refait surface. Pour éradiquer l’Islam, Israël a financé une armée de femmes à poil. Et pour se couvrir de toute allégeance avec le Mossad et Tsahal* (il faut bien cracher sur le dernier A pour bien le prononcer à  la mode antisémite), leur première cible extra-ukrainienne fut Dominique Strauss-Kahn qui comme chacun sait va à la messe tous les dimanche**.


Et puis pour se dédouaner d’être financés par l’internationale juive, les Femen se prennent en photo avec des jeux de mots trop kikoo lol même Jean-Marie Le Pen n’en avait pas rêvé :

  • « 6 millions ? Mytho »
  • « Sainte Shoah is Hoax Low Cost »
  • « Fuck the Talmud Racism »
  • « In Goy We Trust Fuck Bnai Brith*** »
  •  

Bref, les Femen se décrivent comme anti-religieuses… haïssant tous les croyants. Musulmans comme Juifs, Catholiques ou Témoins de Jéhovah.

Alors Amina, elle est pas belle ta vie d’antisémite ?

Et puis cet après-midi d’août, un nouveau musulman a fait sa petite sortie antisémite. Qui ça ? Allez devine ! Il dirige son pays depuis plus de 10 ans. Il n’est pas arabe. Son pays est laïc. C’est ? C’est ? C’est ? Recep Tayip Erdogan ! Bien joué !

Le premier ministre turc nous a aussi sorti le complot juif international aujourd’hui. Vous imaginez ? D’abord, ils entraînent des belles femmes à se foutre à poil pour abattre l’Islam et maintenant, ils fomentent des contre-révolutions dans des pays arabes. Parce que oui, le premier ministre a balancé tout de go que les militaires égyptiens dirigés par le Général Al-Sisi qui ont renversé Morsi sont en fait à la solde d’Israël, du Mossad et bien entendu de Tsahal* (n’oubliez pas de cracher le dernier A pour faire propre). Et là j’ai repensé à ce que j’avais lu il y a quelques jours.

En plein coeur du marasme du mois d’août, j’avais appris que le vice-premier ministre turc avait déjà dénoncé que les Turcs juifs étaient derrière le mouvement Occupy Gezi sur le modèle d’Occupy Wall Street, Occupy Madrid, Occupy Tel Aviv… et bien entendu les Indignés.  Les Turcs juifs ont désormais peur de vivre dans leur pays. Lisez par exemple le site de ce Turc sur la question juive en Turquie.

Après ces deux nouvelles qui ont égayé ma journée**, je me suis dit que ces deux personnes avaient un autre point commun que d’être de fieffés antisémites. Ils mettent leur religion, l’Islam, en avant. Le discours d’Amina relie l’islamophobie et Israël, Erdogan est membre d’un parti islamiste.

Nous devons sérieusement nous poser la question de cet antisémitisme musulman qui s’est insinué dans des personnes publiques de religion musulmane.

* Savez-vous qu’en fait Tsahal veut dire armée d’Israël ? Il est tout de même étonnant que l’armée israélienne soit la seule armée au monde n’ayant pas le droit à sa traduction. Parle-ton de l’U.S. Military pour l’armée américaine ? Je vous laisse réfléchir là-dessus…

** C’est ce qu’on appelle du sarcasme

*** Le Bnai Brith est une organisation calquée sur la franc-maçonnerie (le complot judéo-maçonnique, c’est eux !)

ADDENDUM 22/08/2013 à 00:40 : Il semblerait que je me sois fait avoir par un montage visant à dénigrer les Femen. Je barre donc le passage incriminé. Mais ça ne change pas grand chose à la teneur du texte étant donné que l’objet de l’article n’était pas les Femen mais l’antisémitisme chez les Musulmans. Plus d’explications dans mon prochain billet.

1

Quand WikiLeaks dévoile des câbles diplomatiques

cartographie_wikileaks_ambassade_americaine_cable

WikiLeaks et cinq journaux de renommée mondiale (The New York Times, The Guardian, Der Spiegel, El Pais et Le Monde) ont dévoilé ce dimanche soir des informations secrètes sur les câbles diplomatiques échangés entre les ambassades américaines et Washington. Les informations que nous donnent ces données sont intéressantes à plus d’un titre.

On y apprend d’après les câbles diplomatiques que l’Iran fait peur non seulement à Israël mais aussi à de nombreux Etats totalitaires arabes voisins de l’Iran. De l’Arabie Saoudite au Quatar en passant par la Jordanie et l’Egypte. La menace nucléaire iranienne est considérée comme un sujet extrêmement préoccupant par ses voisins. L’obtention de l’arme nucléaire amènerait à une nouvelle course à l’armement nucléaire chez les pays voisins.

Israël considère l’Iran comme un véritable danger car une bombe nucléaire pourrait l’anéantir. Ils appellent donc eux aussi les Etats-Unis à ouvrir un troisième front après l’Irak et l’Afghanistan. Et le plus incroyable dans tout ça, c’est que leur discours est moins virulent que ceux des pays arabes. Les pays arabes considèrent qu’on ne peut pas faire confiance au régime iranien qui est considéré comme une pieuvre dont il faut couper les tentacules.

El Pais s’est par ailleurs intéressé à la Turquie et son Premier Ministre conservateur Erdogan. Il semblerait que les Etats-Unis suivent de très près les relations turques avec les milieux islamistes. Ainsi Erdogan ne serait pas tenté d’imposer la Charia à la Turquie et l’ambassade américaine a suivi de près les accusations de corruption de l’entourage du Premier Ministre.

El Pais dévoile une carte où l’on peut voir de quelles ambassades les Etats-Unis ont reçu le plus de câbles que j’utilise d’ailleurs comme image de Une.

Le Guardian se préoccupe plus particulièrement des câbles qui vont faire du bruit :

– le Pakistan et de son programme d’arme nucléaire,

– Les suspicions de corruption du Vice-Présdent afghan qui voyageait aux Emirats Arabes Unis avec $52 millions en cash,

– les hackers chinois qui ont attaqué Google en janvier 2010 l’ont fait sur l’ordre d’un haut responsable du Politburo du PCC (Parti Communiste Chinois) qui avait googlé son nom et trouvé des articles le critiquant (tout ça à cause d’une histoire d’e-réputation)

– la proximité suspecte entre Vladimir Poutine et Silvio Berlusconi avec à la clé de suspicieux contrats dans le secteur de l’énergie,

– la proximité de Medvedev et Poutine avec la mafia russe pour des opérations spéciales de telle façon que la Russie est un Etat mafieux.

Les journalistes n’ont pas terminé d’éplucher les milliers de documents. Bientôt peut-être en saurons-nous plus… En tout cas, je vous conseille de lire dès aujourd’hui le journal papier Le Monde. Il semble que de nombreuses informations vont sortir notamment sur la France ! La conséquence de tout ça, c’est que la diplomatie américaine va en prendre un sacré coup. Les personnes auront plus de difficultés à se confier auprès des émissaires américains pour peu que l’information se retrouve un jour ou l’autre sur WikiLeaks.